Le Tre Madri

En travaillant sur la série “Giallo“, l’idée est venu naturellement de rendre un petit hommage à Dario Argento, et si il reste un maître incontesté du giallo, son œuvre phare reste pour beaucoup la Trilogie des Trois Mères, ou en italien, Le Tre Madri.

Afin d’éviter de partir dans tous les sens, il a fallu s’imposer des contraintes. Certaines pour des raisons pratiques, d’autres sont nées d’un parti-pris artistique :

  • Ne pas dépasser un pack de films, soit huit photos, par série
  • Garder le même modèle pour toutes les photos d’un même film (avec une exception pour Inferno inhérente au scénario du film)
  • Travailler avec les moyens du bord, Argento ayant souvent subi cette contrainte pour des raisons de budget
  • Construire chaque série comme une sorte de roman-photo qui résumerait le film
  • Travailler chaque photo comme une œuvre à part entière afin de respecter la démarche picturale que s’impose souvent Argento

N.B. : Ces trois séries de photos ont été exposées pour la première fois lors de l’Expolaroid 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *